Les échos du site

Nous sommes à la recherche de l’article de Jean-Noël Mathieu : « Nouvelles recherches sur les premiers comtes de Tonnerre » publié dans le bulletin archéologique et historique du Tonnerrois n° 51. Si un de nos lecteurs peut nous en fournir une copie…

Dernières minutes

Actes à gogo

 

 
25 BMS
220 minutes notariales

Navigation

Nous n'avions, jusqu'à ce jour, jamais découvert d'écrits qui nous donnent une piste pour la famille de l'épouse de Bernard VI d'Anduze mais ne serait-il pas possible, en utilisant un court passage des Noces du comte (p 455) de Martin Aurell [1] , de lui attribuer une famille ?

Nous admettons par simplification le prénom d'Eustorge pour l'épouse de ce Bernard bien nous ne sachions pas quel document a permis à Bertier de Sauvigny [2] de lui prêter ce prénom qui semble adopté par la majorité des généalogistes.

M Aurell, s'appuyant sur les pièces justificatives du procès en annulation du mariage entre Pierre II d'Aragon et Marie de Montpellier datant des années 1210, résume dans deux tableaux généalogiques (voir ci-dessous) les liens de parenté entre Bernard VII d'Anduze, un des témoins, avec Marie de Montpellier et Bernard IV de Comminges (second époux de la dite Marie).

Son propos n'est pas de déterminer les ancêtres d'Eustorge mais de fournir aux lecteurs les liens d'affinité entre Stéphanie de Bigorre (première femme de Bernard IV de Comminges) et Marie de Montpellier (sa dernière épouse) et les degrés de consanguinité entre cette même Marie et Bernard de Comminges, liens qui, théoriquement aurait du interdire leur union.

Les pièces du procès ont été rassemblées et peut-être analysées par J Vincke [3] (A vérifier). Il semble que ce soit Clémence de Montpellier (tante de Marie) et Bernard d'Anduze lui-même qui aient témoigné et fourni ces généalogies.

Le premier tableau nous livre les parents de Marquise, femme de Bernard VII d'Anduze, que nous identifions comme le témoin de ce procès et, nous dit M Aurell, le garant de Bernard de Comminges à son mariage aavec Marie de Montpellier.

Le second tableau nous apprend que Bernard VII d'Anduze est le cousin germain de Bernard IV de Comminges. En s'appuyant sur les généalogies classiques des Anduze et de Comminges, nous pouvons compléter le tableau de la façon suivante :


Les parents de Bernard VI d'Anduze sont Bertrand et d'Adélaïs de Roquefeuil et ceux de Bertrand IV de Comminges sont Bernard III Dodon et Laurence de Toulouse qui n'est pas donnée comme fille naturelle d'Alfonse-Jourdain suivant L Macé [4]. Les solutions pour relier les deux Bernard, cousins germains suivant leur déclaration, ne sont pas nombreuses : les seuls parents non connus sont ceux d'Eustorge qui n'appartiennent certainement pas pas à la famille de Toulouse sinon les sources l'auraient mentionné. Dans ces conditions, la seule possibilité est un lien entre les Comminges et Eustorge.


Deux difficultés surgissent de ce tableau :

  • Il est admis très généralement que les parents de Mathilde, femme de Guilhem VII de Montpellier, soient Eudes de Bourgogne et Mathilde de Mayenne. La chronique d'Alberic des Trois-Fontaines "Lingones…episcopus Galterus [et] episcopum Eduensem Henricum" comme "mater Guilelmi de Montepessulano domni" et le contrat de mariage entre "Guillelmus Montispessulani dominus" et "Mathildem sororem Ducis Burgundiæ" [5] abondent dans ce sens. Alors, pourquoi Clémence de Montpellier et Bernard d'Anduze cite Renaud de Besançon pour ancêtre commun des Montpellier et des Comminges ?
  • Nous ne connaissons aucun membre de la famille d'Eudes de Bourgogne qui ait établi un lien avec les comminges.

Pour autant, doit-on mettre en doute le cousinage des deux Bernard ? 

------------------------------------

[1] Les noces du Comte 1995 Martin Aurel

[2] Généalogie des Bermond d’Anduze Berthier de Sauvigny dont une photocopie consultable aux A.D.Var sous la côte BR 34. Nous ne savons pas où et quand a été publié cette généalogie à moins qu’il ne s’agisse d’un paragraphe ou d’une annexe de la Généalogie de la maison de Baschi imprimé en 1742.

[3] J Vincke Der Eherprozess peters II von Aragon (1206-1213° spanische Forschungen der Görresgesellschaft 1ière série vol V p 108 à 189

[4] Les comtes de Toulouse et leur entourage 2000 Laurent Macé

[5] http://fmg.ac/Projects/MedLands/BURGUNDY.htm

 

 

 

Il y a actuellement 1 utilisateur et 0 invité en ligne.