Les échos du site

Nous avons réécrit en le complétant l'article sur le château de Brousse (Aveyron) en mettant l'accent sur la famille d'Arpajon.

La page Marie de Montpellier a été complétée.

Une version 2 des "Anduze" est disponible sur le site.

Dernières minutes

Actes à gogo

 

 
25 BMS
220 minutes notariales

Navigation

 

You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialize correctly.

Nés dans la région toulonnaise, professeurs tous les deux dans des lycées différents du centre de la France, nous sommes des passionnés de généalogie.

 

Nous avons construit avec patience et ténacité  l'arbre généalogique de nos enfants qui s'enfonce profondément dans le temps et nous avons aussi relevé des milliers d'actes que nous mettons à la disposition de la communauté (voir Actes à gogo).

Enfin, nous nous sommes intéressés à la noblesse établie au moyen-âge et, principalement, celle de notre région. Nous avons lu de nombreux ouvrages et nous essayons de mettre à profit nos connaissances sur le sujet.
 
 
Pour nous contacter :

 

 

 

 

Que contient ce site ?

  • Notre arbre généalogique réparti sur 1300 ans soit environ 20 000 personnages). Il est consultable en ligne, touche tous les départements du Sud-Est de la France, la Champagne et les régions voisines. Nous avons essayé d'apporter autant de preuves que possible à chaque changement de génération.
  • Deux fichiers téléchargeables sous forme de GEDCOM qui sont le fruit de nos recherches. L'un concerne la vallée du Champsaur (05) et l'autre un triangle à la limite des départements de la Nièvre, du Cher et du Loiret que nous avons nommé : Entre Nièvre et Cher et qui correspond à la région que nous habitons.
  • Sur la page  "Acte à gogo", sont déposés de nombreux relevés systématiques dans les départements :
    • des Alpes de Haute-Provence (Clumanc, Lambruisse, Les Dourbes, Saint-Jacques, Saint-Lions, Tartonne);
    • des Hautes Alpes (Ancelle, Chabottes, Crévoux, Saint-Léger les Mélèzes, Saint-Juilien et le Forest de Saint-Julien (avant 1792), Le Buissard, Chabottonnes, Saint-Michel de Chaillol, Champoléon, Orcières et Saint Laurent du Cros);
    • des Alpes Maritimes (Beuil, Saint-Auban, Briançonnet);
    • de la Nièvre (Alligny)
    • du Cher (Herry; La chapelle Montlinard; Saint-martin des Champs, Feux)
  • Des relevés systématiques de contrats de mariage (CM), testaments (T), divisions, quittances (Q) ... sur des séries de minutes notariales concernant une partie des communes citées précédemment.
  • Une multitude d'actes isolés concernant la région Provence-Alpes-Cote d'Azur mais aussi la Champagne et les départements du Cher et de la Nièvre. Des réflexions, fruits de nos recherches, sur certaines familles de la noblesse provençale du moyen-âge.
  • Une compilation de titres d'ouvrages traitant de la noblesse.
  • Une vaingtaine d'études de lignages nobles (voir les encadrés ci-contre)

 

Location à Ancelle (05)

Nous profitons de cet espace pour présenter notre appartement d'Ancelle, que nous utilisons comme maison secondaire mais que nous louons à l'occasion.

Situé au pied des pistes d'une station familiale, nous l'avons meublé avec cœur pour six personnes en espérant que ceux qui l'utilisent y soient confortablement installés.

Commentaires

Les sires d'Anduze (Bernard III et Bernard IV)

Bonjour à vous d'un généalogiste admiratif,

D'abord bravo et sincères félicitations pour votre site remarquable. Simple
généalogiste (éclairé par votre site) je reste admiratif sur la somme des
recherches que vos travaux ont exigées. J'apprécie par ailleurs les références
et aussi la prudence émise sur certaines hypothèses : le doute scientifique doit
toujours animer nos recherches …

Je suis par l'ascendance de mon épouse très attaché à cette région de l'Aveyron
(essentiellement Aubrac et Sud Aveyron) : par une branche Benezech x Goudal (de)
cette ascendance se relie aux Roquefeuil milieu du 17éme et donc aux sires
d'Anduze. C'est cette liaison qui me vaut aujourd'hui ce questionnement.

Je partage l'ensemble de vos conclusions sauf sur un point, où je reste
interrogatif ; vous retenez l'hypothèse qu'entre Bertrand (x Adelais de
Roquefeuil) et Raymond (x Dame Ermengarde) il existe 2 générations donc Bernard
III et Bernard IV. J'avais écrit dans mes notes personnelles que :
« Les généalogistes sont partagés sur l'existence ou non de 2 Bernard d'Anduze :
H1 - les uns estiment que Bernard III = Bernard IV H2 - les autres (comme
Thierry et Hélène Bianco) prônent l'existence de B3 puis B4 fils de B3; Par
ailleurs pour leur(s) épouses des affirmations existent ci et là mais aucune
preuve formelle. »
Nous avons tranché pour l'hypothèse 2 d'un seul Bernard : en effet
a - en remontant au mariage de Bermond x Eustorge vers 1042, Bernard II est né
au plus tôt en 1043 (cohérent avec la fuite de Bernard II de la villa en 1059
sur les conseils de sa mère) --> Raymond est né au plus tôt vers 1063 et Bernard
3 vers 1085 --> Bertrand qui épouse Adélaide de Roquefeuil vers 1129 est né au
plus tard en 1115 (plutôt 1110) ce qui ne laisse pas beaucoup de place pour un
autre Bernard 4 entre B3 et Bertrand. Il faudrait pour cela que B3 engendre à
15ans maximum et de même que B4 engendre Bertrand à moins de 15 ans aussi :
Certes c'est possible mais de mon point de vue peu probable
b-tous les évènements décrits pour Bernard 3 et-ou Bernard 4 sont aussi
attribuables à un même individu. »

Ceci étant, mon hypothèse repose sur cette date de 1042 : d'où 2 questions

1-quel document nous permet effectivement de retenir cette date pour ledit
mariage ?
2-quels arguments pour contredire mon raisonnement ‘a’ ?

S'’il vous reste du temps au milieu de tous vos dépouillements, merci d'avance
pour votre éventuelle réponse.

Encore bravo,

Cordialités Généalo

Seigneurs d'Anduze

Cet article doit être révisé. Je me suis contenté, à l'époque de son écriture, de suivre la thèse classique de la généalogie des Anduze qu'on peut trouver dans les ouvrages de généalogie tel que celui de E Vasseur. Il est de toute façon difficile d'émettre des hypothèses lorsqu'on n'est pas historien.
Toutefois, cette généalogie mérite d'être corrigée. Pour répondre à la question posée, il semble en effet que la suite proposée (Raymond d'où Bernard III d'où Bernard IV d'où Bertrand) ne pas satisfaisante pour diverses raisons (la chronologie est serrée, les liens générationnels ne sont pas connus, on ignore le nom des épouses...).
La linéarité de la dynastie ne paraît pas évidente car nous ne savons pas qui est l'époux d'Ermengarde femme en premières noces de Guilhem de Montpellier. Enfin, Sibille de Calmont d'Olt, jusqu'à maintenant ignorée des généalogistes, est probablement la mère de Bertrand d'Anduze.

Bernard d'Anduze

Merci d'avoir pris le temps de répondre : et voilà une nouvelle piste avec Sybille de Calmont d'Olt mère de Bertrand D'Anduze. Quels documents ou informations pour envisager sinon confirmer ladite filiation ?

Avec tous mes remerciements.

Bernard d'Anduze

Bonjour,

 

Voici quelques éléments que nous avons récoltés à force de recherches. Il ne s'agit que d'hypothèses.

 

Sybille de Calmont d'Olt pourrait-elle être l'épouse de Bernard ?
Plusieurs hypothèses ont été avancées par les érudits qui ont traité du sujet :

  • Hypolyte de Bareau [] s'appuyant sur la charte de Bonneval n° 65 déduit que Sybille de Calmont d'Olt fille de Bégon est mariée Raymond II d'Anduze ;
  • Eugène Vasseur [] donne à l'épouse de Bernard le nom atypique d'Aleth Dalest  ;
  • La Gran Enciclopedia Catalana affirme que Bernard III est l’époux de Garsinde de Toulouse, fille de Pons.
  • Le baron du Roure [] appelle l'épouse de Raymond d'Anduze Sybille de Montpellier ;

Nous ne connaissons pas les raisons de ces auteurs mais plusieurs indices nous incitent à penser que Sybille de Calmont d'Olt pourrait être l'épouse de Bernard :

  • Une charte collationnée par Catel coroborre cette hypothèse et donne le prénom de Sybille à la mère de Bernard mariée à Ermengarde de Narbonne.
  • Le même Catel indique que Pierre [d'Anduze], archevêque de Narbonne entre 11149 et 1156 est fils de Sybille dans un autre chapitre de son ouvrage.
  • La charte n° 65 de Bonneval dans laquelle Bernard, petit-fils de celui-ci, confirme le 8 des calendes de novembre 1184, la donation faite par Hugues de La Coste et Déodat, son fils à l'abbaye de Bonneval, de biens provenant du don que Guillaume de Calmont, évêque de Rodez, oncle de son père. Ego Bernardus de Anduia..., anno … MC.LXXXIV… Uga de La Costa et Deodatus filius ejus dommi Bonevallis dederunt, quod Willelmus Caturcencis episcopus pro allodio et heriditate predicte Uge, nepti sue et Deodato, viro suo, dedit … suisque posteris predictus episcopus, patris mei avunculus, retinens.

Dauphin

j'ai travaillé sur le village de Dauphin. Depuis quand le village existe-t-il, perché sur son rocher?
Vers 1126, le comte de Forcalquier, Guillaume III, épouse Garsende d’Albon, ou de Viennois, fille de Guigues III d’Albon dit delphinus et de Mahaut (ou Mathilde).
A ce moment-là, justement en 1126, le prieuré de Camerlayas est proche d’un lieu appelé encore Méiolano, ce mot apparaît dans le texte qui énumère un certain nombre d’églises du pays de Forcalquier, entre la mention de Saint-Maîme et celle de Saint-Michel, sans faire référence au village de Dauphin. Ce qui laisse penser que le village perché porte encore ce nom de Meiolano, soit au milieu de la plaine.
La notion de Dauphin, n’apparaît que vers 1200 dans les textes, sous la forme: du Dauphin à plusieurs reprises. Guillaume de Forcalquier aurait-il donné à son beau-père Delphinus ce lieu de Meiolano ? Il lui avait déjà donné en 1112 un site de Forcalquier appelé Saint-Eyriès ou Saint-Gilles. Combien d’amitiés se sont-elles nouées ainsi au cours des différentes croisades, permettant des échanges et des alliances entre seigneurs de contrées parfois très éloignées. Un des ports d’embarquement les plus courus est Saint-Gilles du Gard.
Toujours est-il que la première chapelle castrale construite sur le rocher de Dauphin sera placée sous le vocable de Saint-Patrice, patron des ancêtres écossais de Mahaut, la mère de Garcende d’Albon.
voici mes conclusions

Famille de Berre

Bonjour, J'ai beaucoup travaillé sur cette famille qui est dans mon ascendance. Elle est originaire de Saint-Julien-d'Asse (05). Il existe un lieu-dit "en Berre" dans cette commune et je serais tenté d'y voir l'origine du patronyme plutôt que l'étang de Berre qui est très éloigné des paroisses dans lesquelles ont résidé les membres de cette famille. Ma généalogie est accessible sur Geneanet : xgille Au passage, bravo pour votre travail sur les Anduze et d'autres, que nous avons en commun dans notre ascendance. Cordialement

Nicolas d'oraison

J'ai trouvé sur Nicolas d'Oraison deux documents:
un manuscrit de la bibliothèque de Besançon dans l'inventaire général des manuscrits:
http://www.archive.org/stream/cataloguegnr32fran#page/568/mode/2up
une mention dans l'inventaire des archives 13:
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k670675/f473.image.r=%22nicolas+d%2...

ces documents jettent un jour nouveau sur la personnalité de Nicolas.

daniel.a.robert@live.fr

Merci

A la suite de nos échanges, sur généanet, je découvre votre travail. Impressionnant !
Merci.
P. Borde

Seigneurs du Champsaur

Belle initiative que celle de vous intéresser aux seigneurs du Champsaur : un travail qui pourra vous occuper des dizaines et des dizaines d"années tant ont été généreux pour anoblir les familles champsaurines des rois comme Louis XI ou Henri IV. On vous souhaite de nombreuses et curieuses découvertes. Et merci d'intéresser plus encore, grâce à la généalogie, les Champsaurins à leur passé.
Robert FAURE
http://champsaur.over-blog.com/

genealogie champsaur

bravo pour votre important travail et surtout merci de l'avoir mis à disposition
j'y "pioche" avec bonheur : je peux compléter mes propres recherches plus particulièrement centrées sur la commune des Infournas

Merci pour votre site

J'y ai passé un bon moment. Il m'a permis de completer ma propre généalogie .
je l'ai même mis en raccourci sur mon bureau pour y aller de temps en temps.
Cathy de Toulon

actes à gogo

Merci pour ce travail de fourmis.
Tous les ascendants de mon mari sont pratiquement tous sur Allos (04) et Saint Auban (06).
Je remonte actuellement l'arbre d'une cousine sur Tartonne, votre travail me facilite la tâche.
Muriel

http://gw4.geneanet.org/index.php3?b=murielgiraud

coucou d'un grimaud à un grimaud

hello
meilleur voeux pour 2011 , cela fait des années ..... que je vous "piste" sur le net , bravo pour votre travail .... sur les grimaud ; ma famille a une souche trés importante (comme la votre) à chaudon pres de norante.

- si cela se trouve nous ne sommes pas loin les uns des autres , nous dans le limousin
- un mail gitefleurimeymac chez yahoo.fr bien sur remplacer le "chez" par ce que vous savez.

dans l'attente d'avoir le plaisir de vous lire recevez les amitiées de Marie et Marc
ps: marie prof aussi!!!

Coucou d'un Grimaud à un autre Grimaud

Il y a certainement encore beaucoup de points à éclaircir sur Chaudon, Norante et les alentours et des minutes notariales à découvrir aux AD de Digne mais nous avons des journées trop courtes...

Meilleurs voeux 2011. Hélène et Thierry

AD du 04

bjr
elles sont sur le net , mais il est vrai que c'est assez malaisé de naviguer dessus. l'autre souche de ma famille sont les Signoret de Norante.
amicalement
marc

JAUSIERS et Saint Paul

bonjour votre travail est sensationnel - ma recherche portait sur le docteur JULIEN COSTE ° 12/02/ 1876 à LYON qui exerça à Jausiers et saint Paul de 1912 à 1937- il y habitait avec son épouse ELISA GABRIELLE DUDON ° 1877 à Digne et + le 26/10/ 1963 à LYON- et son fils JEAN COSTE °09/04/1904 à Lyon - je n'ai rien trouvé sur sa descendance - Julien Coste écrivait dans des revues d'alpinisme et il publia " Histoire de la vallée de Barcelonnette" en 1932- connaissez vous ce livre ? bon noel et bonne année - catherine - 82000 - montauban

Jausiers et Saint-Paul

Merci pour vos compliments. Nous ne connaissons pas "Histoire de la vallée de Barcelonnette" et pourtant, nous y avons des ancêtres... Meilleurs voeux pour 2011. Hélène et Thierry

BRAVO

Voila des ann"es , peut etre plus de dix ans que je vois votre site sur mes recherches "google"
je n'ai jamais eu le courage d'y aller, perdu dans mes propres recherches, avec mes propres correspondants... et , finalement je me décide et .. LE CHOC

SUPERBE SITE ... UNE REFERENCE...

j'ai été tres bete de ne pas venir avant

JL

admirateur

réponse au sujet de Joseph vallet

Bonjour à vous deux ,merci pour la doc au sujet de Joseph Vallet .Bonnes fin d'année . Cordialement . jean - Pierre vallet

Il y a actuellement 1 utilisateur et 0 invité en ligne.