Les échos du site

Nous complétons et nous corrigeons le fichier « Notariat de Savines (05) » par la lecture des minutes de Mtre Jouve, en ligne sur le site des archives départementales des Hautes-Alpes.

Dernières minutes

Actes à gogo

 

 
25 BMS
220 minutes notariales

Navigation

Nous connaissons tous l'importance des prénoms au cours du moyen âge et même après. Il suffit, pour s'en convraincre, de lire les écrits de C Settipani ou de R le Jan pour ne citer qu'eux.

 

Thierry évoque les Germains, dont les guerriers revendiquent la toute-puissance sur les autres nations. Ce prénom s'est très vite répandu dès les Ve et VIe siècles, le plus souvent sous la forme primitive de Théodoric qui s'est longtemps conservée à l'est du Rhin. La forme Thierry s'est  imposée plus tard dans le royaume des Francs et dans ses dépendances.

 

Plusieurs dynasties ont eu maints maillons de leur chaine généalogique affublés de ce prénom. Citons :

  • Les Mérovingiens dont quatre rois ;
  • Les Nibelungen dont la souche, Childebrand, est un frère de Charles Martel ;
  • Les Guilhermides dont le père de Saint-Guillaume de Gellone. On les soupsonne fortement d'un lien avec avec les Mérovongiens ;
  • Les seigneurs de Haute-Lorraine ;
  • ....

 

Auraient-ils en commun une même et très ancienne racine ? Il est bien difficile de répondre à une telle question qui a déjà le mérite d'être posée.

 

Sans lister tous les "Thierry" qui ont joué un rôle au cours du moyen âge, nous nous proposons d'en présenter quelques-uns dans cette rubrique, au gré de notre fantaisie et de nos lectures :

Il y a actuellement 1 utilisateur et 1 invité en ligne.